top of page
Rechercher

ISABELLE DUBOIS, PRESIDENTE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DOMBES, TROPHÉE INNOVATION AGRICOLE DURABLE


La Communauté de Communes de la Dombes est reconnue pour sa préservation de la biodiversité et du développement durable. Récemment labellisée Ramsar, elle met en place des actions telles que la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, les paiements pour services environnementaux et les mesures agro-environnementales. Des fonds sont également dédiés à la rénovation énergétique et à la transition écologique des communes membres. Le projet AgroDombes, porté par Isabelle Dubois, présidente de la communauté de communes, favorise des pratiques agricoles durables dans la région.

Isabelle Dubois, une Présidente engagée pour l'innovation agricole durable


La présidente de la Communauté de Communes de la Dombes est à l’avant-garde d’un projet novateur qui vise à transformer l’agriculture locale pour faire face aux défis du changement climatique. Porté par la communauté de communes en partenariat avec divers acteurs du secteur agricole, tels que la chambre d’agriculture de l’Ain, les lycées agricoles, les entreprises agricoles, les CUMA et les agriculteurs, le projet AgroDombes se présente comme une plateforme de tests agricoles unique en son genre. Au cœur de ce projet, six bandes de terres agricoles distinctes ont été mises en place pour permettre aux agriculteurs d'expérimenter de nouvelles cultures et de nouvelles méthodes de culture. L'objectif est double : trouver des cultures économiquement viables pour les agriculteurs tout en s'adaptant aux contraintes du changement climatique et de la pénurie d'eau. Des agriculteurs pilotes ont ainsi été sélectionnés pour tester, dans des conditions réelles, des cultures telles que les lentilles, le chanvre et la sylphie, ainsi que des leviers agricoles comme les dates de semis et les mélanges de variétés, tout en favorisant le couvert végétal.


Les résultats sont déjà probants avec une récolte de plus de 440 kg de lentilles en 2022 sur la plateforme AgroDombes. Ces lentilles ont été distribuées aux cantines scolaires du territoire, tandis que le reste a été donné à la Banque alimentaire de l'Ain pour soutenir les foyers défavorisés. D'autres cultures sont actuellement testées en 2023, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l'agriculture locale. Mais le projet AgroDombes ne se limite pas à la seule expérimentation agricole. En parallèle, Isabelle Dubois et son équipe ont également créé un verger et planté des herbes aromatiques, comprenant plus de 200 arbres fruitiers tels que des pommiers, des pruniers, des pêchers, des poiriers et même des figuiers. Les fruits de ces arbres seront récoltés et distribués dans les cantines scolaires de la région, favorisant ainsi une alimentation saine et locale.


Par ailleurs, une mare a été aménagée et une haie a été plantée, témoignant concrètement de l'importance de ces espaces pour ramener la biodiversité locale au sein des parcelles agricoles. Cette démarche reflète l'engagement résolu de la Communauté de Communes de la Dombes en faveur de la préservation de l'environnement et de la promotion de la biodiversité.


La plateforme AgroDombes a également l'ambition de devenir une vitrine de l'agriculture dombiste, en sensibilisant le grand public à l'importance de l'alimentation locale. Ainsi, un parcours pédagogique est en cours de création pour expliquer la démarche avec des visites scolaires permettant aux jeunes générations de découvrir les enjeux de l'agriculture durable. Cette initiative trouve un écho favorable dans le déploiement du projet Alimentaire Territorial lancé il y a 18 mois par la Communauté de Communes de la Dombes. Axé sur la restauration collective et le développement de nouvelles filières, ce projet s’inscrit dans une vision globale et cohérente de la préservation de l’environnement et du développement durable.


Grâce à la présidente Isabelle Dubois et à son équipe, la Dombes se positionne ainsi en tant que territoire pionner dans l’innovation agricole durable, démontrant que des solutions concrètes peuvent être mises en œuvre pour préserver l’environnement tout en garantissant une agriculture viable et résiliente face aux défis du XXIe siècle.




Comentarios


bottom of page