Rechercher

ANDRE THIEN-AH-KOON, MAIRE LE TAMPON, TROPHÉE DE LA BIODIVERSITÉ PAYSAGERE



Grâce à ce dossier, le jury a découvert une ville qui fait rêver et où l’on a envie de voyager. La Ville du Tampon est la deuxième plus grande ville de l’île de la Réunion. C’est sans doute l’une des seules communes de France, située dans un hotspot de biodiversité mondiale. Elle a su développer une politique volontariste de valorisation du patrimoine naturel dans ses espaces publics. Engagée dans la sauvegarde de la biodiversité locale, la ville mène chaque année de nombreuses actions en faveur de la préservation de l’environnement. La commune du Tampon est un des acteurs publics engagés dans la reconquête de la biodiversité en zone urbaine et péri-urbaine. Parmi ses nombreuses initiatives, Endémiel est considéré comme l’un de ses projets phares. C’est un projet d’aménagement paysager qui intègre 3 volets de la biodiversité de la flore locale. Son but étant de sauver les écosystèmes, et notamment les espèces indigènes et leurs gènes, à l’échelle de tout le bassin versant.


Le jury a retenu que la ville du Tampon parie sur des actions qui s’inscrivent dans le temps pour un impact significatif à moyen et long terme. Tout en aménageant ses espaces verts publics pour améliorer le cadre de vie des Tamponnais et Tamponnaises, ses actions préservent l’environnement à travers la sauvegarde des espèces endémiques et la lutte contre le réchauffement climatique par la réduction des îlots de chaleur en zone urbaine. Pour ces actions louables, le jury propose d’attribuer à la ville du Tampon le Trophée de la biodiversité paysagère.